La perméabilité des sols en milieu urbain et rural

Dalles de parkings, cours de récréation, pistes cyclables, cheminements piétonniers, zones commerciales… Quels revêtements choisir pour mieux gérer les eaux pluviales ? Les bétons et granulats drainants offrent des solutions astucieuses et conformes aux nouvelles normes environnementales.

 

« L’époque de l’imperméabilisation des surfaces est définitivement révolue », explique Nora Laïchour, chargée de prescription et de promotion Île-de-France. Depuis dix ans, la réglementation sur la gestion des eaux pluviales ne cesse d’évoluer, toujours plus stricte. Sonnette d’alarme en 2006, la Loi sur l’Eau et les Milieux Aquatiques demande aux collectivités de limiter l’imperméabilisation des sols pour réduire les risques d’inondation. En 2014, la loi Alur instaure une taxe sur ces mêmes surfaces imperméabilisées pour « changer les habitudes ». Puis en 2016, la loi NOTRE rebat les cartes et renforce la compétence des collectivités en matière de gestion des eaux pluviales : tous les chantiers doivent désormais intégrer des systèmes favorisant la perméabilité, l’infiltration ou l’évaporation des eaux. Les communes peuvent limiter, voire interdire les rejets d’eaux pluviales sur la voie publique par simple arrêté municipal. Les inondations qui ont frappé l’ensemble de l’hexagone lors du premier semestre 2018 ne font que confirmer cet enjeu de perméabilité des sols et d’absorption rapide de l’eau en cas de pluies violentes. Une problématique à laquelle CEMEX répond par des produits innovants – bétons et granulats drainants – issus d’une démarche de Recherche & Développement, sans cesse améliorés.

 

Une alternative : des matériaux drainants pour des sols perméables

Dans ce contexte de plus en plus contraignant pour les prescripteurs – bureaux d’études, architectes, paysagistes, géomètres… – et les maîtres d’ouvrages, le service Recherche & Développement (R&D) de CEMEX a développé des revêtements « nouvelle génération », en phase avec les exigences environnementales et les grands principes de l’économie circulaire. « Hier les bétons drainants étaient poreux, caverneux… Aujourd’hui, ils sont performants, esthétiques et faciles à mettre en œuvre. Nous arrivons à une granulométrie « fine » de 2-6 mm. Le taux de résistance à l’usure, à la fragmentation et l’adhérence du support sont excellents. La coloration ajoute une dimension décorative », explique Léa Marie, chargée de prescription et de promotion Nord-Ouest. Le principe du drainage est simple : l’eau doit pouvoir traverser rapidement les revêtements pour être absorbée par le sol. Les bénéfices sont largement confirmés : une meilleure régulation de l’eau en volume, moins de ruissellement en surface (ce qui limite la charge des nappes phréatiques en polluants), de risque d’inondation, d’effet d’îlots de chaleur en été dans les villes, etc. Autre atout, la mise en œuvre d’un sol drainant évite souvent la construction d’un bassin de rétention. Une double économie, budgétaire et foncière.

 Femme Weiss Compensées Chaussures Solshine 3

Des bétons drainants pour réduire la pollution et réguler la température

CEMEX propose deux références de bétons drainants, disponibles dans une large gamme de couleurs :  le béton CXB® Chaussée Perméable et le béton Nuantis® Perméable. Dotés d’une grande capacité de rétention des eaux pluviales (15 litres/m2/seconde), ces deux produits optimisent la restitution de l’eau de pluie au sol et le cycle naturel d’hydratation. Ils contribuent ainsi à une meilleure régulation de la température en milieu urbain. En cas de fortes pluies, les bétons drainants limitent la vitesse de ruissellement, les risques de saturation des réseaux d’évacuation et la concentration de polluants. Des revêtements décoratifs, conseillés pour les terrasses, les espaces publics, les zones piétonnes, les terrains de sport, les pistes cyclables, etc.

 

Des granulats spécifiques pour le fond de forme

La performance du fond de forme est fondamentale pour garantir la bonne drainabilité de la couche de surface réalisable soit en béton drainant, soit en graviers ou sables stabilisés.

Les graves drainantes sont parfaitement adaptées pour cela. Elles ont une triple fonction : hydraulique, mécanique et géométrique. Elles assurent le transit de l’eau vers son point de récupération, facilitent la traficabilité des engins de chantier (30MPa minimum), répondent aux exigences de reprofilage et de nivellement (0,01 m sous la règle de 3 m) des surfaces. CEMEX a mis au point une large gamme de graves drainantes (0/14 à 0/31.5 mm), composées de roches massives calcaires ou éruptives, de roches alluvionnaires concassées. Lorsque le sol n’offre pas les caractéristiques de drainage suffisantes à l’ouvrage, il est nécessaire de prévoir la mise en œuvre d’une grave drainante qui sera ensuite compactée, recouverte d’une couche de réglage en sable drainant ou de gravier fin.

Ce « lit drainant » permet ensuite la pose d’un béton drainant, d’un sable stabilisé ou celle d’un stabilisateur de graviers. Un revêtement innovant composé d’un film géotextile poreux et d’une structure alvéolaire en polypropylène extrudé souple dans laquelle seront installés des graviers décoratifs roulés ou concassés. Les avantages ? Le maintien des graviers sur un sol stable, durable et perméable, adapté à la circulation des véhicules (chaussée exclue), des piétons, des poussettes, des vélos, des fauteuils roulants ; aucun traitement de désherbage puisque le géotextile empêche les racines des plantes de passer. Composé à 30% de matériaux recyclés ce dispositif est l'un des plus performants du marché. Il constitue une solution technique très compétitive pour les aménagements publics ou privés.

 

Des bétons aux granulats… CEMEX propose une multitude de produits conformes aux valeurs sociales et environnementales de l’entreprise. Une autre façon d’aborder la problématique des eaux pluviales et d’assurer la perméabilité des sols.